Intra-Africa

Le programme de mobilité universitaire intra-africaine a été créé dans le cadre du programme panafricain et se base sur l’expérience du programme de mobilité universitaire intra-ACP1 (2010-2013). Le programme promeut la coopération en matière d’enseignement supérieur entre les pays
d’Afrique.

Lors des deux sélections de 2016 et 2017, 14 projets ont été sélectionnés pour un budget total de 20 millions d’EURO. Dans ces projets sélectionnés, il y a eu 72 cas de participation de 42 institutions africaines. L’UE est représentée par 14 établissements d’enseignement supérieur impliqués en tant que partenaire technique (par projet). 830 mobilités « étudiants » et 180 mobilités « staff » sont planifiées à l’issue de ces deux appels.

L’Afrique du nord est bien présente surtout lors du premier call. Cette participation a diminué lors du deuxième. Quatre établissements marocains sont impliqués et deux projets sont coordonnés par le Maroc (voir graphes ci-dessous).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il vise à améliorer les aptitudes et compétences des étudiants et du personnel des pays africains par le biais de la mise en réseau, de la mobilité, du soutien institutionnel et de l’innovation entre pays africains. Un soutien financier est accordé aux partenariats d’établissements
d’enseignement supérieur africains pour l’organisation et la mise en œuvre de la mobilité des étudiants et du personnel sur le continent. Les projets durent au maximum 60 mois.
Ce programme apporte une aide financière dans le cadre de partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur en Afrique, pour l’organisation et la mise en œuvre de la mobilité des étudiants et du personnel sur l’ensemble du continent africain. Il permet d’accorder des bourses d’études aux étudiants (de niveau Master et Doctorat) et aux membres du personnel universitaire (enseignants et personnel administratif) pour qu’ils puissent effectuer des missions d’étude, de recherche, d’enseignement et de formation dans un autre pays d’Afrique.
Le programme est ouvert à un nombre limité de domaines thématiques, classés par ordre de priorité pour chaque appel à propositions. Les projets sont autorisés à se concentrer sur un ou plusieurs des domaines thématiques éligibles. Lors des deux sélections de 2016 et 2017, 14
projets ont été sélectionnés pour un budget total de 20 millions d’euros.

Plus d’informations