Vers un système de Bachelor

(Agence Ecofin) – Le ministre marocain de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi (photo), a annoncé le 7 janvier que le système LMD (Licence Master Doctorat) en vigueur dans le Royaume, depuis 2004, prendra fin dès septembre prochain. A la place, le pays opte pour le système Bachelor, utilisé dans les pays anglo-saxons.

L’une des raisons évoquées est que l’adoption du Bachelor facilitera la mobilité des étudiants marocains. Cependant, elle pourrait être un obstacle pour les étudiants des pays d’Afrique francophone arrimés au LMD, désireux de poursuivre leurs études dans le royaume. En effet, ceux-ci pourraient désormais faire face à un problème d’équivalence de diplôme pour s’insérer dans le système éducatif marocain.

Pour le gouvernement marocain, adopter le système Bachelor est à l’avantage du pays en ce qu’il lui permettra de s’ouvrir à l’international, notamment aux établissements anglo-saxons qui sont les mieux classés au monde. Par ailleurs, l’adoption de ce nouveau système plus professionnalisant que le LMD, devrait permettre aux étudiants de mieux s’intégrer au marché du travail.

Notons que cette réforme ne s’appliquera qu’aux étudiants de la première année universitaire 2020-2021. Ceux qui ont déjà commencé leur formation, continueront d’être soumis au LMD.