Enseignement supérieur au Maroc.

Composantes du système d’enseignement supérieur

Le système d’enseignement supérieur marocain est composé de trois grands secteurs :

  • L’enseignement supérieur public
  • L’enseignement supérieur dans le cadre du partenariat
  • L’enseignement supérieur privé

L’enseignement supérieur public regroupe :

  • Les Universités : ce sont des établissements publics sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres. Le Royaume compte actuellement douze (12) universités publiques et une université publique à gestion privée réparties sur les différentes régions du pays.
  • Les Etablissements d’Enseignement Supérieur ne Relevant pas des Universités (EENSNPU): ce sont des établissements d’enseignement supérieur spécialisés sous la tutelle administrative et financière de ministères techniques et sous l’autorité pédagogique du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres.

Les universités et les établissements créés dans le cadre de partenariat sont des fondations à but non lucratif créées dans le cadre de la dynamique d’internationalisation de l’enseignement supérieur marocain. Ces universités et établissements sont sous l’autorité pédagogique du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres.

L’enseignement supérieur privé comporte des universités et établissements crées par des initiatives privées mais sous l’autorité pédagogique du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres.

Gouvernance du système d’enseignement supérieur

Commission Nationale de Coordination de l’Enseignement Supérieur

  1. Mission et attributions

La CNCES est une instance de régulation créée par la loi 01-00 portant organisation de l’Enseignement Supérieur (Article 81).

La CNCES est chargée notamment de :

  • Formuler un avis sur la création des universités et/ou de tout autre établissement  d’enseignement supérieur public ou privé ;
  • Formuler un avis sur les demandes d’accréditation des filières ;
  • Déterminer les critères et les mécanismes de validation réciproque des programmes d’études et de leur accréditation ;
  • Coordonner les critères d’admission et d’inscription des étudiants dans les différents cycles, ainsi que les normes de l’évaluation continue, des examens, de soutenance et d’acceptation des recherches scientifiques ;
  • Créer et mettre en place des réseaux informatiques utiles à ces fins ;
  • Promouvoir la recherche scientifique et l’encouragement de l’excellence ;
  • Proposer les régimes des études et des examens ;
  • Dynamiser la solidarité et l’entraide financière

2. Composition

La composition de la CNCES est fixée par décret (4 juin 2002). Elle compte 20 membres répartis en 6 membres de droit et 14 membres désignés : 

Membres de droit :

  • L’autorité gouvernementale chargée de l’enseignement supérieur ou son représentant, président ;
  • L’autorité gouvernementale chargée de la formation des cadres ou son représentant ;
  • L’autorité gouvernementale chargée de la recherche scientifique ou son représentant ;
  • L’autorité gouvernementale chargée de l’enseignement secondaire ou son représentant ;
  • L’autorité gouvernementale chargée des habous et des affaires islamiques ou son représentant ;
  • Le secrétaire perpétuel de l’Académie Hassan Il des sciences et techniques ou son représentant.

Membres désignés :

  • 05 présidents d’universités ;
  • 02 directeurs d’établissements d’enseignement supérieur ne relevant pas des universités
  • 02 directeurs d’établissements d’enseignement supérieur privé ;
  • 02 directeurs d’établissements de recherche, l’un public, l’autre privé.
  • 01 représentant du syndicat national le plus représentatif des enseignants chercheurs de l’enseignement supérieur.
  • 02 personnalités des secteurs économiques et sociaux.

Les membres désignés le sont pour une période de 3 années renouvelables une fois.

La CNCES est présidée par le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres.

Le secrétariat de la CNCES est assuré par la Direction de l’Enseignement Supérieur.

Merci de bien trouver ci-dessous, la listes des établissements d’enseignements supérieur au Maroc :