Etablissement d’enseignement supérieur

Un EES (Etablissement d’enseignement supérieur), peut bénéficier du programme Erasmus+ sur plusieurs niveaux: 

Quoi ? 

La mobilité internationale ICM

Les bourses de mobilité internationale de crédits ICM sont destinées au financement d’échanges d’étudiants et personnels entre les institutions d’enseignement supérieur des pays partenaires et de l’UE ayant signées des accords interinstitutionnels de mobilités ICM (mobilités entrantes et sortantes):

  • Mobilité Etudiants et Diplômé, pour une formation de courte durée (3 à 12 mois) comptant pour la préparation en cours d’un diplôme d’enseignement supérieur (les crédits validés dans le cadre de la mobilité sont comptabilisés pour l’obtention du diplôme à l’institution d’origine de l’étudiant).
  • Mobilité Personnels académiques et administratifs, pour une mission d’enseignement et/ou de formation, pour une durée de 5 jours à 3 mois. 

Qui ? 

Tout établissement d’enseignement supérieur au Maroc public ou privé peut faire partie d’une candidature de mobilité internationale ICM. Seuls les ESS européen accrédité Erasmus+ soumettent cette candidature à leurs agences nationales, suite à la publication d’un appel à propositions (entre Octobre 2019 et Février 2020).

Comment ? 

Les EES marocains doivent:

  1.  Rechercher un partenaire ESS européen accrédité Erasmus+ (Charter holder) dans un pays européen de leurs choix. L’outil recherche d’un partenaire peut vous aider dans cette première étape.
  2. Identifier et contacter le coordinateur Erasmus+ dans l’EES européen de votre choix pour leur demander d’inclure votre établissement dans leurs candidatures à la KA107-mobility of staff and students 
  3. Si l’EES européen accepte, il vous enverra Application Form (exemple) à compléter. 4 critères sont importants pour l’évaluation de votre candidature conjointe: 
  • Pertinence du projet de mobilité : Type de mobilité, stratégies d’internationalisation
  • La Qualité de la coopération: Expérience précédente, définition claire des taches. 
  • La Qualité de la mise en oeuvre: Transparence du processus de sélection, soutien et reconnaissance des crédits obtenus à l’étranger.
  • Impact et dissémination: Impact à différents niveaux, mesures de dissémination.

Pour la recherche d’un partenaire d’EES européen

Savoir plus sur les projets ICM au Maroc.

 

Quoi ?

Ciblant les Pays Partenaires (dont le Maroc), les projets de renforcement des capacités dans le domaine de l’enseignement supérieur sont des projets de coopération transnationale basés sur des partenariats multilatéraux entre des établissements d’enseignement supérieur tant des Pays Programme que des Pays Partenaires éligibles. Des partenaires non universitaires peuvent également y participer, dans la mesure où leur participation contribue à la réalisation des objectifs du projet.

Plus d’informations sur le programme CBHE

Qui ?

  • Les établissements d’enseignement supérieur
  • Associations
  • organisation d’établissements d’enseignement supérieur situés dans l’un des Pays Programme ou l’un des Pays Partenaires éligibles (tel que le Maroc).

Comment ?

  1. Les projets de renforcement des capacités sont sélectionnés chaque année à la suite d’un appel à propositions ouvert s’appuyant sur des Priotiés nationales et régionales fixées par les services de la Commission européenne en étroite concertation avec les acteurs locaux des Pays Partenaires concernés.
  2.  La sélection est basée sur un système d’examen par les pairs: des experts extérieurs effectuent une évaluation de la qualité de chaque candidature au regard des critères d’attribution publiés dans l’appel à propositions. 
  3. Les délégations de l’UE sont consultées sur la pertinence et la faisabilité du projet dans le contexte local. Après la sélection, l’EACEA signe une convention de subvention avec le titulaire de la subvention (le partenaire principal responsable du consortium pour le compte de tous les partenaires).
  4. Un EES, une association ou organisation d’établissements d’enseignement supérieur au Maroc, peut introduire une candidature pour le compte du consortium.
  5. Les candidats doivent soumettre leur demande de subvention à l’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» (EACEA), située à Bruxelles, avant la date limite publiée dans l’appel à propositions. Pour plus de détails et d’informations concernant les échéances, veuillez consulter l’appel à propositions: 

Quoi ? 

Un master conjoint Erasmus Mundus (EMJMD) est un programme d’étude international intégré et prestigieux, d’une durée d’un à deux ans, dispensé par un consortium international d’établissements d’enseignement supérieur (EES). Le consortium peut également inclure, le cas échéant, d’autres partenaires, du domaine de l’éducation ou non, dotés d’une expertise et d’un intérêt spécifiques dans les domaines d’étude concernés.

Qui ?

Le consortium proposant un EMJMD doit comprendre des EES d’au moins trois ESS européen accrédité Erasmus+. et peut inclure des EES supplémentaires de Pays Programme et de Pays Partenaires tel les EES marocains. D’autres organisations telles que des entreprises, des organismes publics, des ONG et des instituts de recherche peuvent également être des partenaires à part entière. Seul un EES établi dans l’un des Pays Programme peut introduire une demande pour le compte du consortium qui dispense le programme.

Comment ?

  1. Les EMJMD sont sélectionnés chaque année à la suite d’un appel à propositions ouvert. 
  2. La sélection repose sur un système d’évaluation par les pairs: des experts universitaires indépendants évaluent la qualité de chaque demande, à la lumière des critères d’attribution publiés. 
  3. Après la sélection, l’EACEA signe une convention de subvention avec le bénéficiaire (le candidat retenu). 
  4. Le bénéficiaire de la subvention est le partenaire principal et il conduit le consortium. La convention de subvention permet de financer une année préparatoire facultative et quatre promotions d’étudiants. 
  5. Le consortium procède à quatre sélections annuelles d’étudiants et accorde des bourses aux étudiants les mieux classés.

Voir le catalogue des Master EMJMD

Quoi ? 

Les activités Jean Monnet visent à développer et soutenir les études sur l’Union européenne9 dans le monde. Elles favorisent l’excellence dans l’enseignement et la recherche sur le processus d’intégration européenne au niveau de l’enseignement supérieur, dans diverses disciplines et pour un large éventail de groupes cibles (y compris ceux qui ne sont pas familiers avec ce sujet).

Plus d’informations sur le Programme

Qui ?

  • Ouvert à tous les pays du monde
  • Institutions d’enseignement supérieur (Charte Erasmus+ requise pour les pays du programme)
  • Pour le soutien aux associations : organisations avec objectif explicite de contribuer à l’étude du processus d’intégration européenne
  • Pour les Réseaux : 3 partenaires de 3 pays différents requis

Comment ? 

Les projets Jean Monnet sont sélectionnés chaque année à la suite d’un appel à propositions ouvert. L’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» (EACEA), située à Bruxelles, est chargée de la procédure de sélection. Elle signe ensuite une convention de subvention avec le candidat retenu (titulaire de la bourse). L’évaluation des candidatures est basée sur un système d’évaluation par les pairs: des experts universitaires indépendants évaluent la qualité de chaque candidature à la lumière des critères d’attribution publiés.

Les candidats marocains doivent soumettre leur demande de subvention à l’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» (EACEA), située à Bruxelles, avant la date limite publiée dans l’appel à propositions. Les établissements d’enseignement supérieur du monde entier peuvent se porter candidats à des activités Jean Monnet. Pour les associations, réseaux et projets Jean Monnet, les organisations actives dans le domaine de l’intégration européenne peuvent introduire une demande.

Pour plus de détails et d’informations concernant Jean Monnet

Plus d’informations sur les activités Jean Monnet