Les échanges virtuels Erasmus+ 

QUOI ? 

Les échanges virtuels sont des activités interpersonnelles en ligne qui favorisent le dialogue interculturel et le développement des compétences générales. Ils permettent à chaque jeune d’accéder à une éducation internationale et interculturelle de haute qualité (à la fois formelle et non formelle) sans mobilité physique. Alors que le débat ou la formation virtuels ne remplace pas entièrement les avantages de la mobilité physique, les participants aux échanges virtuels devraient récolter un certain nombre d’avantages des expériences éducatives internationales. Les échanges virtuels contribuent également à diffuser les valeurs européennes. De plus, dans certains cas, ils peuvent préparer, approfondir et étendre les échanges physiques, ainsi qu’alimenter une nouvelle demande pour ceux-ci.

Les échanges virtuels se déroulent en petits groupes et sont toujours animés par un animateur formé. Ils devraient être facilement intégrés dans des projets de jeunesse (éducation non formelle) ou des cours d’enseignement supérieur. Les échanges virtuels peuvent attirer des participants des deux secteurs, même si, selon les projets spécifiques, ils pourraient impliquer des participants d’un seul d’entre eux ou des deux.

Les organisations participantes doivent organiser des échanges virtuels pour un public âgé de 13 à 30 ans. Si un projet concerne des jeunes âgés de moins de 18 ans, les organisations participantes doivent obtenir au préalable l’autorisation des parents ou de leurs représentants légaux. Les participants doivent être établis dans les pays des organisations participant au projet.

==> OBJECTIFS DE L’ACTION

L’action visera à:

  • encourager le dialogue interculturel avec les pays tiers non associés au programme et accroître la tolérance par des interactions interpersonnelles en ligne, en s’appuyant sur des technologies numériques adaptées aux jeunes;

  • promouvoir différents types d’échanges virtuels en complément de la mobilité physique Erasmus+, permettant à davantage de jeunes de bénéficier d’une expérience interculturelle et internationale;

  • renforcer l’esprit critique et l’éducation aux médias, en particulier dans l’utilisation de l’internet et des réseaux sociaux, afin de lutter contre la discrimination, l’endoctrinement, la polarisation et la radicalisation violente;

  • favoriser le développement des compétences numériques et non techniques124 des étudiants, des jeunes et des animateurs socio-éducatifs125, y compris la pratique des langues étrangères et le travail en équipe, notamment pour améliorer l’employabilité;

  • promouvoir l’éducation à la citoyenneté et aux valeurs communes de liberté, de tolérance et de non- discrimination;

  • renforcer la dimension «jeunesse» dans les relations de l’UE avec les pays tiers.

==> ACTIVITÉS

Les projets seront financés sur la base de plans de travail susceptibles d’intégrer un large éventail d’activités de coopération en ligne, notamment:

  • des discussions en ligne avec animateur entre les jeunes d’organisations de jeunesse établies dans différents pays, dans le cadre de projets en faveur de la jeunesse. Elles pourraient inclure des simulations sous forme de jeux de rôle;

  • des formations pour les animateurs socio-éducatifs désireux de mettre en place un projet d’échange virtuel avec des collègues d’autres pays;

  • des discussions en ligne avec animateur entre étudiants d’établissements d’enseignement supérieur établis dans des pays différents, dans le cadre de diplômes d’enseignement supérieur;

  • des formations pour les professeurs d’université/le personnel universitaire désireux de mettre en place un projet d’échange virtuel avec des collègues d’autres pays;

  • des cours en ligne ouverts et interactifs, y compris des supports de cours traditionnels tels que des conférences filmées, des lectures et des séries de problèmes (comme les fameux MOOC, cours en ligne ouverts à tous, mais en mettant l’accent sur des forums d’utilisateurs interactifs fonctionnant par petits groupes, afin de soutenir les interactions entre les étudiants, les professeurs, les assistants pédagogiques, les jeunes et les animateurs socio- éducatifs).

COMMENT ? 

==> La subvention de l’UE par projet s’élèvera à un maximum de 500 000 EUR, avec un investissement maximal de 200 EUR par participant (c’est-à-dire qu’un projet de 500 000 EUR devrait atteindre au moins 2 500 participants). La subvention accordée peut être inférieure au montant demandé.

==> La subvention finance 95% du coût total du projet. 

==> Candidater via le portail FTOP : ICI

QUI ? 

==> Vous êtes un établissement d’enseignement supérieur ET/OU une association de jeunesse et vous souhaitez mettre en place un projet d’échange virtuel Erasmus+ pour favoriser le dialogue interculturel dans le cadre d’un cours ou d’une activités d’éducation non formelle ? 

==> Tous les projets relevant de cet appel impliqueront à la fois des organisations et des participants provenant d’États membres de l’UE ou de pays tiers associés au programme (pays du programme) et des pays partenaires.

Date limite de dépôt de candidature: 20 Septembre 2022 

Pour plus d’information sur l’échange virtuel Erasmus+, consultez le portail dédié : https://europa.eu/youth/erasmusvirtual_fr

Session d’information : le 30 novembre 2021, de 14:00 à 17:00 

Vidéo consultable : https://www.eacea.ec.europa.eu/news-events/events/online-info-session-30-november-2021-erasmus-virtual-exchanges-funding-opportunities_en 

1 comment on “Echange virtuel Erasmus

Laisser un commentaire