QUOI?

==> Ciblant les pays tiers (à l’instar du Maroc), l’action de renforcement des capacités dans l’enseignement supérieur (RCES) soutient des projets de coopération internationale fondés sur des partenariats entre organisations actives dans le domaine de l’enseignement supérieur.

==> Objectifs :

  • Améliorer la qualité de l’enseignement supérieur et renforcer sa pertinence pour le marché du travail et la société ; 
  • Améliorer le niveau de compétences, d’aptitudes et de potentiel d’insertion professionnelle des étudiants des EES en élaborant des programmes éducatifs nouveaux et innovants 
  • Encourager l’éducation inclusive, l’égalité, l’équité, la non-discrimination et la promotion des compétences civiques dans l’enseignement supérieur dans les pays tiers non associés au programme 
  • Renforcer l’enseignement, les mécanismes d’évaluation pour le personnel et les étudiants des EES, l’assurance de la qualité, la gestion, la gouvernance, l’inclusion, l’innovation, la base de connaissances, les capacités numériques et entrepreneuriales, ainsi que l’internationalisation des EES dans les pays tiers non associés au programme ; 
  • Renforcer les capacités des EES, des organismes chargés de l’enseignement supérieur et des autorités compétentes à moderniser leurs systèmes d’enseignement supérieur, notamment en termes de gouvernance et de financement, en soutenant la définition, la mise en œuvre et le suivi des processus de réforme;
  • Améliorer la formation des enseignants et le perfectionnement professionnel continu afin d’influer sur la qualité à long terme du système éducatif dans les pays tiers non associés au programme ;
  • Stimuler la coopération entre les institutions, le renforcement des capacités et l’échange de bonnes pratiques ; 
  • Encourager la coopération entre diverses régions du monde au moyen d’initiatives conjointes.

==> Typologie des projets 

* Les projets de renforcement de capacités dans l’enseignement bénéficient désormais de financements de type forfaitaire (lump sum II) avec trois paliers :

        – de 200 000 EUR à  400 000 EUR  pour promouvoir l’accès à la coopération dans l’enseignement supérieur  

        – de 400 000 à 800 000 € (24-36 mois) pour la transformation dans l’enseignement supérieur 

        – de 800 000-1 000 000€ (36-48 mois) pour les projets de réforme structurelle 

QUI ?

  • Les établissements d’enseignement supérieur
  • Associations 
  • Organisation d’établissements d’enseignement supérieur situés dans l’un des Pays Programme ou l’un des Pays Partenaires éligibles (tel que le Maroc).
  • Organismes chargés de l’enseignement supérieur et des autorités compétentes

COMMENT?

  1. Les projets de renforcement des capacités sont sélectionnés chaque année à la suite d’un appel à propositions ouvert s’appuyant sur des Priorités nationales et régionales fixées par les services de la Commission européenne en étroite concertation avec les acteurs locaux des Pays Partenaires concernés.
  2.  La sélection est basée sur un système d’examen par les pairs: des experts extérieurs effectuent une évaluation de la qualité de chaque candidature au regard des critères d’attribution publiés dans l’appel à propositions. 
  3. Un EES, une association ou organisation d’établissements d’enseignement supérieur au Maroc, peut introduire une candidature pour le compte du consortium sur le portail FTOP 
  1. Il faut trouver un idée de projet et constituer un consortium. Vous pouvez consulter la plateforme des projets Erasmus+ pour vous inspirer des projets déjà financés. 
  2. Remplir les templates de l’application af_erasmus-bb-lsii_en + le Budget table
  3. Les candidats doivent soumettre leur demande de subvention à l’Agence exécutive « Éducation, audiovisuel et culture » (EACEA), située à Bruxelles, avant la date limite publiée dans l’appel à propositions. 

DATE LIMITE : 17 Février 2022 À 17H (CET) 

RESOURCES :

 SESSIONS D’INFORMATION
 ==> Vous pouvez consulter la vidéo tutorial sur l’usage du portail : 

Laisser un commentaire