1er Job shadowing entre l’USMBA de Fès et l’UMP d’Oujda sur la gestion de la mobilité Erasmus+

Le programme Erasmus+ et ses différentes actions permettent de rapprocher également les universités marocaines afin d’échanger leurs expertises et bonnes pratiques. C’est dans ce cadre que le point focal Erasmus+ de l’université Mohamed Ben Abdallah de Fès, Madame Jellouli a reçu son homologue, Madame Gueddouri, de l’université Mohamed 1er d’Oujda nouvellement recrutée pour cette fonction. 

Trois jours de job shadowing pour partager le quotidien de développement et gestion des mobilités Erasmus+. Cette dernière est une action vedette du programme qui draine plus de 1300 mobilités par an, entrantes et sortantes sur tout le Royaume et favorise l’internationalisation et l’ouverture de nos établissements à travers l’échange et la mobilité courte des étudiants, des professeurs et du personnel administratif. 

La gestion des mobilités Erasmus+ comment par la prospection de nouveaux partenariats dans les 33 pays-programmes, la préparation de la candidature. Une fois le financement accordé, la mise en œuvre commence notamment avec la contractualisation entre les institutions. Un appel à candidature est ensuite lancé pour sélectionner le candidat suivant une procédure définie par les deux établissements. Une fois choisi, le candidat à la mobilité contractualise à son tour via un « learning agreement » qui fixe les modalités pratiques de la mobilité. La démarche ne se termine qu’avec le retour du bénéficiaire qui devrait encore rédiger un rapport de mobilité, apporter ses crédits (notes) pour la validation de son année (ou diplôme). 

La gestion de la mobilité nécessite des compétences techniques, linguistiques, mais également de la sensibilité relationnelle que les deux universités se sont échangées généreusement. 

Nous remercions l’Université Mohamed Ben Abdallah de Fès, en la personne de son président et de sa dynamique équipe chargée de la coopération, de cette belle première initiative.

Laisser un commentaire