Lancement du projet DEMOS

L’université Moulay Ismail a organisé les Jeudi et Vendredi 16 et 17 janvier 2019, une réunion de lancement du projet DEMOS (GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE ET DROITS DE L’HOMME)

Ont pris part à cette réunion de lancement, des représentants de plusieurs universités membres du consortium : Université Moulay Ismail de Meknès, Université Cadi Ayyad de Marrakech, Université Libanaise et Université Antonine du Liban, Université de Carthage et Université de Tunis El Manar de la Tunisie, Université d’Utrecht (Pays-Bas), Université d’Alicante (Espagne) et du centre Euro training (Grèce).

L’objectif de cette réunion est de marquer le lancement du projet DEMOS qui vise à contribuer à la formation des futurs experts à la citoyenneté démocratique, à l’esprit critique et à la mise des compétences acquises dans la construction de l’Etat moderne.

Ce projet vise à développer un programme de Master pluridisciplinaire d‘une durée de deux années en « GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE ET DROITS DE L’HOMME ». Ce programme combine des enseignements à distance, en ligne et à temps partiel en présentiel. Le Master sera développé par le consortium international et comprendra des cours théoriques et un apprentissage par projet. Il s’appuie sur l’enseignement supérieur et l’échange de connaissances et de bonnes pratiques dans le domaine de la gouvernance et des droits de l’homme. Un renforcement des capacités de l’équipe pédagogique est prévu pour outiller le staff administratif et académique des méthodes et connaissances nécessaires pour la réussite de la formation.

 

Le projet DEMOS qui bénéficie du financement de l’Union Européenne pour une période de 3 ans sous le schéma du renforcement des capacités des institutions de l’enseignement supérieur et coordonné pour la première fois par une université marocaine, devrait permettre aux étudiants de comprendre et d’analyser les théories juridiques et politiques de la gouvernance démocratique et internationale ainsi que les régimes régionaux des droits de l’homme, a indiqué le Président de l’Université Moulay Ismail de Meknès, Prof. Hassane SAHBI.

De son côté, Prof. Samir EL JAAFARI, vice-président chargé de la coopération et des relations internationales à l’Université Moulay Ismail et coordonnateur du projet DEMOS a ajouté que l’objectif de ce master est de préparer les futurs diplômés et les professionnels du Sud de la Méditerranée à utiliser les approches classiques et les normes contemporaines de la bonne gouvernance fondée sur les droits de l’homme ainsi que les mécanismes de contrôle du respect de ces droits internationaux, la justice transitionnelle et l’efficacité des médias sociaux pour le changement, dans une approche innovante considérant d’une part la gouvernance la participation politique et l’inclusion, et d’autre part les droits liés aux personnes vulnérables (dont les migrants et les enfants) en intégrant les jeunes et la question du genre, et enfin ceux liés à l’accès aux ressources naturelles et au changement climatique.

Ce master sera ouvert aux jeunes diplômés, toutes disciplines confondues, aux professionnels et aux organisations non gouvernementales et ambitionne de s’offrir sous forme de formation inter-facultaire et multi-sites transcendant les frontières entre les pays partenaires.