L’organisation du séminaire Human Rights and the SDG’s par le projet DEMOS

Le projet DEMOS (Erasmus+ CBHE) a organisé en partenariat avec un nombre d’acteurs locaux un séminaire hybride sur les Droits de l’homme et les Objectifs de Développement durable, le 19 Mai 2021.
 
Coordonné par l’ Université Moulay Ismail, ce projet vise la mise en place d’un Master inter-universitaire hybride sur la Gouvernance Démocratique et les Droits de l’Homme (à démarrer au Maroc et en Tunisie en Octobre prochain).
 
Par rapport au séminaire, Prof. Samir El Jaafari, Coordonnateur du projet DEMOS, a précisé que le séminaire est le premier d’une série d’ateliers organisés par le consortium DEMOS sur des thématiques d’intérêt commun, visant à promouvoir les collaborations au niveau régional et à renforcer les capacités locales en matière de considération et intégration de l’approche par les Droits de l’homme dans les processus de développement et évaluation des politiques publiques.
Il est évident que tous les droits humains sont interdépendants, et l’ensemble des objectifs de l’Agenda 2030 est fondé sur des droits humains universels. Cela explique pourquoi aucun Objectif de Développement Durable (ODD) spécifique n’est consacré aux droits humains : les droits humains font partie intégrante de chaque ODD.
 
Il est donc pertinent d’approcher les engagements des pays et des territoires en matière de développement durable en y intégrant leurs obligations en matière de droits humains à travers la recherche des synergies opérationnelles dans la planification, la mise en œuvre, le suivi et la mesure des progrès des programmes et projets de développement.
 
Ceci est d’autant plus pertinent que l’Agenda 2030 n’est pas un dispositif juridiquement contraignant, alors que les différentes conventions et pactes internationaux relatifs aux droits de l’homme le sont bel et bien.
 
Cette rencontre était le début d’un chantier où les participants ont essayé de valoriser les synergies potentielles et de capitaliser ces acquis importants au niveau de la Région Fès-Meknès tout en les articulant avec des initiatives et des partenariats nationaux et internationaux.
 
Il est à rappeler que le projet DEMOS est financé par le programme Erasmus+ CBHE de l’UE et implique 2 universités marocaines (UMI et UCA), 2 universités libanaises (Université Antonine et Université libanaise), 2 Universités tunisiennes (Université de Carthage et Université Tunis Al Manar), Université d’Utrecht (Pays bas), Université Alicante (Espagne) et Eurotraining (Grèce).

Laisser un commentaire