Usages numériques et enseignement à distance : 16 projets co-financés par Erasmus+ depuis 2014

Depuis 2014, Erasmus+ co-finance dans le cadre des projets de renforcement de capacités de l’enseignement supérieur, seize (16) projets de portées régionale et nationale depuis 2014. Ces projets impliquent 20 établissements marocains (toutes les universités publiques, 3 établissements de formation des cadres, 3 partenaires non académiques), le Ministère à travers 4 projets structurels (MARMOOC, EXPERES et SigmaRail, et e-val), 65 établissements européens de 19 pays (Top 3 : Espagne, France et Italie), et ont mobilisé 46 établissements de 8 pays de la région Sud-Méditerranée (Top 3 : Tunisie, Algérie et Jordanie). Ces projets ont couvert plusieurs axes : Le développement de curriculum dans différentes spécialités, l’amélioration de la qualité à travers la gestion et la gouvernance des établissements et enfin, l’axe d’ouverture et de renforcement des relations avec l’environnement global et la société.

Du matériel et de l’équipement ont été acquis pour équiper des salles interactives dans plusieurs universités, des formations de formateurs, des conceptions de formations spéciales en utilisant des outils pédagogiques spécifiques, des formations de formateurs et une mise en place d’un réseau national et européen. Grâce à ces projets, un réseau d’experts marocains est constitué autour des usages numériques, de l’enseignement à distance et des ressources libres.

Ils s’intitulent : MARMOOC, EXPERES, SigmaRail, e-Lives ou encore Mehmed, SEED4NA, DEMOS, MABIOVA etc. (cf. le tableau ci-joint), ces projets ont testé et ont mi en pratique plusieurs expériences d’hybridation, de Serious gaming et de ludification, de TP et TD à distance, de mise en place de plateformes nationales de SPOCs et de MOOCs et de e-portfolio des étudiants et diplômés afin d’améliorer la visibilité et aider à leur insertion.

Il est sans rappeler que le programme Tempus (prédécesseur d’Erasmus+ de 2003-2014) avait financé des projets portant sur l’usage de la technologie dans l’éducation. MOMATE appartient à cette génération de projets qui a permis la mise en place de laboratoire à distance pour les énergies renouvelables.

Suite à l’arrêt des cours conséquence du confinement décidé, les projets Erasmus+ ont eu une intéressante contribution grâce à l’usage du matériel (serveurs, salles interactives etc.), l’usage de MOOC et SPOC développés, des cours assurés à distance par des partenaires européens et la formation des enseignants (voir l’article d’Erasmus Academy) et techniciens.

Il est important que les expertises et les compétences acquises dans le cadre des projets, soient consolidées, mutualisées dans le cadre d’une vision globale coordonnée au niveau national.

Liste des 16 projets (2014-2020)

Laisser un commentaire