Contexte

L’inclusion universitaire des personnes à besoins spécifiques est un gage d’accès équitable à l’éducation et d’égalité des chances dans les opportunités d’inclusion économique et sociale. Le Maroc a considérablement avancé dans l’amélioration des conditions des personnes à besoins spécifiques dans l’accès aux services et en particulier en matière d’accès à l’enseignement supérieur et d’intégration professionnelle. Des réalisations importantes ont pu voir le jour au niveau des cadres législatifs et réglementaires, des politiques publiques et de la modernisation de la gouvernance. 

Plusieurs projets Erasmus+ et Tempus nationaux et régionaux de renforcement de capacités ont été financés pour appuyer les efforts consentis et soutenir des politiques durables de l’inclusion universitaire, s’inspirant des pratiques et politiques d’accessibilité de l’UE qui aident à atteindre des niveaux plus élevés d’accessibilité. Ces projets ont permis : 

  • La fondation de services d’accessibilité et de carrière durables pour les personnes avec handicap physique en acquérant des technologies d’assistance avancées et du matériel pédagogique adapté, offrant un apprentissage flexible, une mobilité virtuelle tout en maintenant le niveau d’exigence garant de la valeur des diplômes,
  • Le renforcement des capacités et le perfectionnement professionnel du personnel administratif et enseignant dans l’élaboration et la mise en œuvre de programmes d’enseignement accessibles et inclusifs, et pour le fonctionnement des centres d’accessibilité, ainsi que la formation de conseillers et d’accompagnateurs pairs,
  • L’implication des personnes atteintes de déficiences physiques dans la conception d’un centre d’utilisateurs afin que l’accessibilité et la convivialité soient réalisées conjointement et que les liens entre l’éducation et la société soient renforcés,
  • Le développement de l’entreprenariat féminin,
  • Le développement de curricula dans les études de genre,
  • L’inclusion socioprofessionnelle des personnes à besoins spécifiques,
  • La création d’ONGs et de réseaux universitaires d’inclusion. 

Malgré les efforts considérables, de nombreux défis persistent pour l’inclusion des personnes à besoins spécifiques et notamment les personnes en situation de handicap.  Reposant sur un ensemble de leviers, la loi cadre 51-17 consacre la garantie du droit d’accès à l’éducation, à l’enseignement et à la formation aux personnes en situation de handicap et en situations particulières. 

Le cluster meeting des projets Erasmus+ dans le domaine de l’inclusion dans l’enseignement supérieur à pour objectif de faire le point sur ce qui a été réalisé, de partager les bonnes pratiques, de créer des connexions entre les différents projets et initiatives pour accompagner les stratégies nationales pour un enseignement plus inclusif. 

 

Objectif

L’objectif est de réunir des projets qui travaillent ou ont travaillé sur le thème de l’inclusion dans l’enseignement et l’éducation afin de :

  • comparer et évaluer leurs réalisations en termes d’impact dans les institutions participantes et dans les pays partenaires impliqués;
  • identifier les obstacles rencontrés dans la mise en œuvre ainsi que dans leurs efforts de diffusion et de durabilité;
  • identifier et contribuer à la diffusion d’exemples de bonnes pratiques;
  • partager les connaissances et créer des synergies afin d’améliorer la dissémination et la durabilité des résultats des projets.
  • créer et consolider un réseautage national.
  • présenter les initiatives et projets entrepris et les plans de développement à venir d’inclusion au Maroc et dans la région Sud-Méditerranée.

Inscription
https://forms.gle/qPGsrJpXqvTqE5Bw9

Liste des projets participants au cluster meeting: 

https://cutt.ly/4HERv2b

Présentations et ressources: 

CM inclusion_ Présentation du bureau Erasmus+

CM inclusion_ projet RUMI_ONG

CM inclusion_ projet RUMI_TEMPUS

CM inclusion_ cas de l’université cadi ayyad

CM inclusion_ projet SWING

CM inclusion_ projet WEMAG

 

 

Laisser un commentaire